Planaomai change de peau

Les ERRANCES TERRIENNES ont déménagé et, petit à petit, elles vont subir une cure de rajeunissement.

Ce qui a commencé comme une collection de cartes postales d’une année sans hiver, a fini par trouver sa voix, pendant notre tour des Nouveaux mondes. Assez vite, ce n’a plus été seulement le cercle de nos proches qui nous a lus, mais des gens d’un peu partout.

J’étais un peu obsédé par les clics que je recevais et, au début, quand ils arrivaient de pays inattendus, nous cherchions à savoir qui pouvait y être en voyage. Mais il s’est assez vite avéré que nous ne pouvions pas connaître ceux qui nous lisaient du Kazakhstan ou de Brunéi Darussalam. Non, non, nos voyages étaient suivis — oh, très ponctuellement — par des gens d’un peu partout. Nous étions entrés dans la magie de ce monde hyper-connecté.

 

Carte des connexions à planaomai



 

Donc, ce n’étaient pas que les cartes postales qui plaisaient, mais bien les Errances.

Au-delà des pics à chaque nouvelle destination, il y avait aussi des constantes. Des articles qui intéressaient l’internaute de passage: l’exotisme de notre road trip vers le centre rouge de l’Australie, avec les incursions dans le temps du rêve aborigène; le passage en revue des grands explorateurs; les lieux de tournage (Twin Peaks et les Chroniques de San Francisco); et la gentrification de Brooklyn. Plus curieux: cette période où j’avais quotidiennement un clic de Russie sur mon article à propos des « poutines » à Montréal. Je suis sûr que je suis fiché dans les sous-sols du Kremlin.

Bref. Je dis ailleurs que le vrai voyage n’est jamais fini.

Il reste les souvenirs, les choses qui n’ont pas été écrites, l’article perdu sur la Patagonie, et tout ce qui a évolué (comme la carrière de nos musiciens, par exemple). En ce sens, le tour du monde n’est pas fini. Et ce site va encore grandir.

De temps en temps, il y aura aussi d’autres récits, d’autres voyages, comme il y a eu l’Islande.

Il est vrai que ces temps-ci, je me consacre plus à l’écriture de fiction et la composition de mon autre blog: sr-peltier.com [Je sais: modeste!]. Celui-là est consacré à mes écrits hors voyages (comme naguère les Errances Martiennes mais en bien plus développé). Allez y jeter un œil à l’occasion.

sp-peltier-trans

Je vous tiendrai au courant de ce qu’il y aura de neuf par ici. Ou bien vous pouvez vous réabonner, car comme le blog a changé d’extension (de planaomai.com à planaomai.org), les messages automatiques ne vous parviennent plus.

En tout cas, à très bientôt par ici.

PS: Tiens, cet article a quand même des airs de carte postale!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *