Tragédie chapelière

Le chapeau de paille n’est plus.

Ce charmant modèle taille unique de chez K-mart, acheté 5$ a Toowong (Queensland), et qui avait donné naissance à Tropical Stef, ne connaîtra pas New York.

Lors de sa dernière séance photo, Les chapeaux s’évadent d’Alcatraz, emporté par une bourrasque inattendue sur le pont d’un bateau de la compagnie Blue and Gold, il est passé par dessus bord, sombrant rapidement dans le sillage du navire.

Les chapeaux s'évadent d'Alcatraz (oeuvre inachevée)
Les chapeaux s’évadent d’Alcatraz (oeuvre inachevée)

Il repose à jamais dans la baie de San Francisco.

De cet accident tragique on ne pourra s’empêcher de retenir l’ironie. En effet, nombre de prisonniers du « Roc » ont également péri dans les eaux glaciales de la baie en tentant l’évasion.

Le chapeau de paille, grand interprète devant les objectifs, aura lié son sort à son ultime rôle.

Dernier séjour.
Dernier séjour.
Ce qui aurait pu être son  meilleur rôle...
Ce qui aurait pu être son meilleur rôle…

Le chapeau de cuir et les deux paires de lunettes de soleil Carhartt ont décidé de continuer le voyage en son honneur.

La série Les chapeaux, en revanche, s’arrête là.

Adieu, chapeau!
Chapeau, l’artiste!

Entre deux tournages, au bord de la piscine à Santiago
Entre deux tournages, au bord de la piscine à Santiago

0 commentaire sur “Tragédie chapelière

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *